Programmation

4 installations

qui vous en mettront plein la vue!

Merci pour votre fidélité, le Lumifest en cavale a remporté un vif succès! Rendez-vous à l’automne 2021 pour notre nouvelle programmation!

Le Lumifest en cavale est un projet en marge du festival Lumifest qui a lieu durant un week-end du mois octobre de chaque année depuis 2016 sur la rue Saint-Charles Ouest dans le Vieux-Longueuil.

Étant donné la situation particulière cette année, l’équipe du Lumifest revoit la formule de l’événement qui prendra plutôt la forme d’une exposition de vidéomapping en collaboration avec la Société des arts technologiques.

Les œuvres exclusives que vous pourrez admirer dans le Vieux-Longueuil, pendant tout le mois d’octobre, sont les fruits d’un appel de projets réalisé auprès des meilleurs artistes du Québec en production numérique.

Nous tenons d’ailleurs à remercier le jury composé de M. Joseph Lefèvre et Sean Carruso de la SAT, de Mme Nathalie Bachand du Sporobole, centre en art actuel, de M. Jean-Philippe Côté d’Asphalte diffusion et de M. Yohann Martel de Behaviour Interactive, pour la sélection des artistes lauréats.

Un volet de médiation culturelle s’ajoute à la programmation avec la présentation de MAPP_TA VILLE, un projet de collaboration entre Culture pour tous, Asphalte diffusion, La Ville de Longueuil, MAPP_MTL et l’école secondaire Jacques-Rousseau.

Du 1er au
3 octobre

MAPP_TA VILLE

stationnement de la Maison de la culture,
300, rue Saint-Charles Ouest

MAPP_TA VILLE présentera le résultat d’une activité de médiation culturelle où les jeunes de l’école secondaire Jacques-Rousseau se sont amusés à réaliser des œuvres numériques sur tablette. Cette exposition projettera sur les murs le monde imaginaire de ces créateurs d’un jour. Cette activité est une initiative de MAPP_MTL.

François Gauthier, l’artiste responsable de cet atelier de médiation culturelle, a consacré plus de temps aux créations des autres qu’à son propre art. Il est le spécialiste du peintre Serge Lemoyne, à qui il a consacré 20 ans de sa vie – il travaille à la rétrospective de ce peintre prévue pour 2021, en plus d’une publication importante sur l’ensemble de son œuvre. Il fait également partie du conseil d’administration de la Fondation Armand-Vaillancourt, en plus d’être prof d’arts plastiques à l’école secondaire Jacques-Rousseau. C’est d’ailleurs à titre de pédagogue qu’il réalise ce projet puisque ce seront les œuvres de ses vaillants élèves qui seront mises en lumière!

Du 1er au
6 octobre

Chelsea Liggatt et Kevin Schmit (AVX LAB)

Maison Chaboillez,
32, rue Saint-Charles Ouest

Chelsea Liggatt (aka BunBun)
Chelsea « BunBun » Liggatt est une visualiste dont l’objectif principal est de créer des contenus innovants et une conception scénique par la cartographie en temps réel (mapping en direct). Ses oeuvres aux teintes vives, ultra-texturées, synchronisées au rythme et d’apparence holographique font la joie des festivaliers un peu partout en Amérique du Nord.

Le travail de Chelsea a été présenté à des événements ou des lieux prestigieux tels que Bass Coast, Burning Man, Jazz Fest, Île Soniq, Igloofest, Mutek, Pride Montréal et Stereo Nightclub. Sa notoriété et sa créativité sans bornes lui ont également permis de travailler auprès d’artistes aussi réputés que Alicia Keys, Atari Teenage Riot, Guy Laliberté, John Digweed, Lee Burridge, Monolink, Rüfüs Du Sol et plusieurs autres…

Kevin Schmit
Kevin est un artiste et designer interdisciplinaire qui aborde chaque projet en mode In Situ, en se plaçant d’abord dans l’oeil du spectateur, puis en exploitant au maximum les caractéristiques du lieu et du médium qui lui permettent de raconter les histoires les plus fantaisistes.

Du 8 au
13 octobre

Nicolas Noël Jodoin

Banque CIBC
190, rue Saint-Charles

Nicolas Noël Jodoin, spécialiste en spatialisation 3D et réalisateur d’œuvres immersives, explore les dimensions de l’image de synthèse et la narration visuelle. Diplômé en design graphique au Collège Salette, il obtient ensuite son baccalauréat en animation 3D et design numérique, au NAD de l’UQAC, à Montréal. Il développe présentement ses recherches en langage visuel cinématographique dans le domaine de la spatialisation filmique.

Réalisateur, consultant en spatialisation, directeur artistique, il s’implique dans la création de courts ou moyens métrages en animation 3D et Motion Design, dont certains en Fulldome 360 ou en Réalité Virtuelle et, au cinéma, dans la conception d’effets visuels en post-production.

Du 15 au
20 octobre

Line Katcho, le 3e lieu

213, rue Saint-Jean

Line Katcho est une compositrice et artiste visuelle de Montréal à l’esthète méticuleuse, rigoureuse et passionnée. Intéressée principalement au son et à l’image en tant que matière représentative de mouvements, de forces ou de gestes, elle se distingue également par une affinité pour les jeux perceptifs. Son travail est dynamique et provocateur, alliant la référence à l’abstraction, l’expérimentation à la tradition. Diplômée en composition électroacoustique et en photographie, elle tend vers une hybridation des styles, des genres et des méthodes appliquées. Sa pratique empirique cherche à faire vivre une expérience sensorielle et cathartique, ancré dans l’expressivité.

Sa participation à de prestigieux festivals tels que MUTEK, Scopitone, Intonal, Sonica, et les distinctions qu’elle a acquises lors de concours d’envergures (1er prix aux Jeux de Temps/Times Play en 2014 et au MA / IN 2016 Festival) font de Line Katcho une artiste de renommée internationale. Évidemment, elle collabore aussi sur plusieurs productions de grandes enseignes de la culture numérique québécoise (SAT, Totem Contemporain, Espace IM(media), en plus d’être VJ sous le pseudonyme La Hyèna.

 

Photo: Vivien Gaumand

Du 22 au
27 octobre

Myriam Boucher

restaurant Trebbiano
135, rue Saint-Charles Ouest

Compositrice et artiste vidéo, Myriam Boucher vit et travaille à Montréal, Canada. Son travail sensible et polymorphe porte sur le rapport entre la musique, le son et l’image. Fascinée par la nature, elle crée de la musique visuelle inspirée de l’environnement et du rapport que l’être humain entretient avec celui-ci. Les compositions de Boucher prennent forme au sein d’œuvres de vidéomusiques et de performances audiovisuelles solos, collaboratives et pour ensembles.

La liste de ses commandes, aussi variée que distinguée, inclut des commanditaires tels que l’Orchestre symphonique de Montréal (OSM), le Nouvel ensemble moderne (NEM), Magnitude6, Collectif9 et Architek Percussion. En tant que VJ, elle a performé avec de nombreux artistes/DJ internationaux tels que Mind Against (IT), Medasin (US), Deadboy (GB), The Zenker Brothers (GE), Nina Las Vegas (AU), Automatisme (CA), Equiknoxx (JM) et DJ Lag (ZA). Ses œuvres se sont placées dans plusieurs sélections officielles et ont entre autres été récompensées aux concours de composition électroacoustique Jeu de Temps 2015 et 2016 (premier prix), LUFF 2017 (meilleur court-métrage expérimental), au concours de composition électroacoustique des JIM 2015 et de la bourse Euterke 2015 en vidéo. Son travail a été présenté dans plus d’une centaine d’évènements et de festivals internationaux, dont Mutek (CA, AE, SF), Kontakte (DE), Igloofest (CA), Rendez-vous du cinéma québécois (CA), Musée d’art moderne et contemporain de Strasbourg (FR) et Akousma (CA).